Image default
Santé

Inflammation des ganglions lymphatiques (Lymphadénite) : définition, cause, symptômes, traitement

Les ganglions lymphatiques sont de petits organes de forme ovale qui contiennent des cellules immunitaires dont le rôle est d’attaquer et de détruire les envahisseurs tels que les virus. Ils constituent une partie importante du système immunitaire de l’organisme.

Les ganglions lymphatiques se trouvent dans diverses parties du corps, notamment le cou, les aisselles et l’aine. Ils sont connectés par les vaisseaux lymphatiques, qui transportent la lymphe (un liquide transparent contenant des globules blancs et transportant des tissus morts et malades en vue de les expulser du corps). La fonction principale des ganglions lymphatiques est d’abriter les cellules de l’organisme qui luttent contre les maladies.

Quand vous êtes malade et vos ganglions lymphatiques envoient des cellules et composés pour lutter contre des maladies, ils peuvent être enflammés et douloureux. L’inflammation de ganglions lymphatiques est appelée lymphadénite.

Une inflammation des ganglions lymphatiques peut se produire pour des raisons variées. Une infection ou un virus quelconque, dont celui du rhume, peut causer le gonflement de vos ganglions lymphatiques. Le cancer – y compris le cancer du sang – peut également causer une inflammation des ganglions lymphatiques.

Symptômes

L’inflammation des ganglions lymphatiques peut causer des symptômes variés, selon la cause du gonflement et l’emplacement des ganglions lymphatiques enflés.

Symptômes accompagnant souvent une inflammation des ganglions lymphatiques :

  • symptômes affectant les voies respiratoires supérieures, comme de la fièvre, un écoulement nasal ou un mal de gorge
  • ganglions lymphatiques sensibles et enflés dans le cou, sous les aisselles et dans l’aine
  • gonflement des jambes (peut indiquer un blocage du système lymphatique)
  • sueurs nocturnes
  • durcissement et expansion des ganglions lymphatiques (ceci peut indiquer la présence d’une tumeur)

Diagnostic

En général, le médecin établit un diagnostic de l’inflammation des ganglions lymphatiques par un examen physique. Le médecin tâtera les divers ganglions pour déterminer s’ils sont enflés ou sensibles. Il vous demandera peut-être si vous avez d’autres symptômes, tels que ceux qui sont indiqués ci-dessus.

Votre médecin pourra prescrire des analyses de sang pour s’assurer qu’il n’y a pas d’infections ou une radiographie ou une tomodensitométrie pour observer la tumeur ou la source d’infection possible.

Étant donné que des affections très variées peuvent causer une inflammation des ganglions lymphatiques, votre médecin prescrira peut-être une biopsie. Une biopsie d’un ganglion lymphatique est une procédure prenant très peu de temps qui permet au médecin de prélever un échantillon de tissu lymphatique. Un pathologiste (médecin qui examine les échantillons de tissus et interprète les résultats des analyses de laboratoire) examinera cet échantillon. Une biopsie est souvent la façon la plus fiable de déterminer la cause de la survenance d’une inflammation des ganglions lymphatiques.

Traitement

Le traitement de l’inflammation des ganglions lymphatiques est déterminé par sa cause. Dans certains cas, aucun traitement n’est nécessaire. Par exemple, il est peu probable qu’un traitement soit recommandé dans le cas des adultes en bonne santé par ailleurs dont l’organisme lutte avec succès contre l’infection ou des enfants dont le système immunitaire actif peut causer de fréquentes inflammations. Si un traitement est nécessaire, il peut varier de l’automédication à la chirugie, en passant par d’autres thérapies.

Automédication

Votre médecin vous conseillera sans doute d’utiliser un analgésique faisant tomber la fièvre, comme l’ibuprofène, ainsi que des compresses chaudes. L’élévation de la zone enflée peut également contribuer à réduire l’inflammation.

Traitements médicamenteux

Dans d’autres cas, l’administration d’antibiotiques peut être utilisée pour aider l’organisme à lutter contre l’infection qui cause le gonflement des ganglions lymphatiques.

Drainage de l’abcès

Si un ganglion lymphatique s’infecte, un abcès (accumulation de pus) peut se former. Le gonflement disparaîtra habituellement très vite après le drainage de l’abcès. Votre médecin drainera l’abcès en effectuant une petite incision permettant au pus de sortir du ganglion (sous anesthésie locale). Il placera ensuite de la gaze à cet endroit pour assurer la guérison.

Traitement du cancer

Si le gonflement de votre ganglion lymphatique est causé par une tumeur cancéreuse, il existe plusieurs options de traitement. Elles incluent l’ablation de la tumeur, la chimiothérapie et la radiothérapie. Votre médecin vous parlera de chacune de ces options, en indiquanr leurs avantages et leurs inconvénients, avant de commencer votre traitement.

Related posts

Les principaux types de vitamines et de minéraux

Emmanuel

Choc septique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traitements non conventionnels du diabète : définition, cause, symptômes, traitement

Irene