Image default
Santé

Douleur thoracique : définition, cause, symptômes, traitement

Selon les centres américains de contrôle et de prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention, CDC), les douleurs thoraciques sont l’une des raisons les plus fréquemment invoquées par les personnes âgées de 15 ans et plus se présentant aux urgences. En 2008, environ neuf pour cent des visites aux urgences étaient liées à des douleurs thoraciques. (CDC, 2010)

Les douleurs thoraciques diffèrent d’une personne à une autre. Il arrive qu’elles prennent la forme d’une douleur aigüe et vive, ou au contraire sourde et lancinante. Même si une douleur thoracique peut être le symptôme d’un problème cardiaque grave, il arrive également qu’elle signale un autre type de problème, plus ordinaire et sans gravité.

Causes

Il est possible que, lorsque vous éprouvez des douleurs thoraciques, votre premier réflexe soit de penser que vous avez une crise cardiaque. Même si une douleur thoracique est un signe possible de crise cardiaque, de nombreuses autres conditions, moins graves, peuvent se manifester ainsi. Seules approximativement 13 % des visites aux urgences motivées par une douleur thoracique peuvent déboucher sur un diagnostic de problème cardiaque grave. (CDC, 2010)

Causes de douleurs thoraciques liées à une pathologie cardiaque :

  • crise cardiaque ;
  • angine de poitrine (douleurs thoraciques dues à l’obstruction de vaisseaux sanguins alimentant le cœur) ;
  • une péricardite (inflammation de la poche enveloppant le cœur) ;
  • une myocardite (inflammation du muscle cardiaque) ;
  • une myocardiopathie (maladie du muscle cardiaque) ;
  • une dissection aortique (condition rare impliquant une rupture de la principale artère alimentant de cœur).

Causes gastro-intestinales de douleurs thoraciques :

  • un reflux acide (brûlures d’estomac) ;
  • des problèmes de déglutition liés à un trouble œsophagien ;
  • des calculs biliaires ou inflammations de la vésicule biliaire ou du pancréas.

Causes de douleurs thoraciques liées à une pathologie pulmonaire :

  • pneumonie ;
  • bronchite virale ;
  • pneumothorax (fuite d’air du poumon dans la cavité thoracique).

Causes de douleurs thoraciques liées à une pathologie musculaire/osseuse

  • côtes fêlées ou cassées ;
  • douleurs musculaires liées à l’effort physique ou syndrome de douleurs chroniques ;
  • fracture par tassement à l’origine d’une pression exercée sur un nerf.

Autres causes de douleurs thoraciques :

  • zona (infection des nerfs et de la peau causée par la varicelle) ;
  • crise de panique (épisode soudain de peur intense en l’absence de cause ou de danger réel).

Symptômes

Une douleur thoracique peut s’accompagner d’autres symptômes qui peuvent contribuer à en faciliter le diagnostic.

Symptômes liés à la fonction cardiaque

Même si la douleur est l’un des symptômes les plus courants d’un problème cardiaque, d’autres personnes présentent d’autres symptômes, qui accompagnent, ou non, une douleur thoracique. Il est notamment arrivé que certaines femmes fassent état de symptômes cardiaques qui ont, par la suite, été diagnostiqués comme liés à une pathologie cardiaque :

  • une sensation de compression ou d’écrasement de la cage thoracique ;
  • une douleur du bras, de la mâchoire ou du cou ;
  • une fatigue ;
  • une sensation d’étourdissement, de vertige ou d’essoufflement ;
  • des douleurs abdominales ou des nausées ;
  • des douleurs après avoir fait de l’exercice.

Autres symptômes :

au nombre des symptômes susceptibles d’indiquer que votre douleur thoracique n’est pas liée à une pathologie cardiaque figurent :

  • une sensation d’aigreur ou d’acidité dans la bouche ;
  • des douleurs après avoir avalé ou mangé, ou des difficultés pour déglutir ;
  • une douleur qui s’atténue ou s’aggrave en fonction de la position de votre corps ;
  • une douleur qui s’aggrave lorsque vous inspirez profondément ou toussez ;
  • une sensibilité lorsque vous appuyez sur votre poitrine ;
  • une douleur accompagnée de démangeaisons ;
  • de la fièvre, des courbatures, des frissons, une hydrorrhée nasale ou une toux ;
  • une sensation de panique ou d’anxiété ;
  • de l’hyperventilation ;
  • une douleur radiante sourde vers l’avant de la cage thoracique.

Diagnostic

Si vous pensez qu’il est possible que vous ayez une crise cardiaque, il est important que vous consultiez immédiatement les urgences, en particulier lorsque la douleur est récente ou inexpliquée, ou lorsque sa durée excède quelques instants.

Le médecin vous posera des questions dans le but de diagnostiquer la cause de vos douleurs thoraciques. Préparez-vous à parler de tout symptôme lié et à partager toute information concernant les traitements médicamenteux ou autres que vous suivez, ou les autres conditions médicales dont vous pouvez être atteint(e).

Tests de diagnostic

Il est possible que le médecin prescrive des tests pour contribuer au diagnostic ou éliminer des problèmes d’ordre cardiaque comme cause de vos douleurs thoraciques. Il pourra notamment s’agir des suivants :

  • un électrocardiogramme qui enregistre l’activité électrique de votre cœur ;
  • des analyses de sang pour mesurer les niveaux enzymatiques ;
  • une radiographie thoracique pour examiner le cœur, les poumons et les vaisseaux sanguins ;
  • un échocardiogramme qui requiert l’emploi d’ondes sonores pour enregistrer des images mouvantes du muscle cardiaque ;
  • un tomodensitogramme pour déceler d’éventuelles obstructions de vaisseaux sanguins ;
  • une IRM qui va rechercher d’éventuelles lésions au cœur et à l’aorte ;
  • des tests d’effort pour mesurer votre fonction cardiaque après une séance d’exercice physique ;
  • un angiogramme pour rechercher des obstructions d’artères spécifiques.

Traitement

Les douleurs thoraciques peuvent être traitées au moyen de médicaments, de procédures non invasives, d’une intervention chirurgicale ou d’une combinaison de tout ce qui précède.

Traitements de pathologies de la fonction cardiaque :

  • médicaments, et notamment la nitroglycérine et d’autres vasodilatateurs, des thrombolytiques et des anticoagulants ;
  • un cathétérisme cardiaque employant des ballonnets et/ou endoprothèses pour ouvrir les artères obstruées ;
  • une réparation chirurgicale des artères.

Autres traitements

  • une inflation pulmonaire dans le cas d’un pneumothorax ;
  • des antiacides ou certaines procédures en cas de reflux acides et de brûlures d’estomac ;
  • des anxiolytiques pour les douleurs thoraciques liées à des crises de panique.

Pronostic

De nombreuses causes de douleurs thoraciques peuvent être aisément traitées et résolues. Il arrive néanmoins que les douleurs thoraciques soient le symptôme d’une pathologie potentiellement mortelle.

Si vous pensez avoir une crise cardiaque ou un autre problème cardiaque, appelez immédiatement les secours. Un traitement médical peut sauver votre cœur et vous sauver la vie. Une fois un diagnostic fait, le médecin peut recommander d’autres traitements pour contribuer à gérer votre condition.

Related posts

Kwashiorkor : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Focus sur la crise cardiaque

Tamby

Examen de santé : définition, cause, symptômes, traitement

Irene