Image default
Santé

Pancréatite aiguë : définition, cause, symptômes, traitement

Il est probable que vous ne sachiez pas grand-chose de votre pancréas. Mais quand votre pancréas est enflammé, cela risque de vous faire très mal. La pancréatite aiguë est une inflammation du pancréas, un organe qui se trouve derrière l’estomac, près de l’intestin grêle. L’inflammation survient soudainement et provoquera des douleurs et un gonflement dans la partie haute gauche de votre abdomen. Le pancréas fabrique et distribue l’insuline, des enzymes et d’autres hormones dont vous avez besoin pour être en bonne santé.

Causes

La cause de la pancréatite peut être directe ou indirecte. Les causes directes sont celles qui affectent le pancréas lui-même, ses tissus ou ses canaux. Les causes indirectes sont celles qui résultent de maladies ou de troubles prenant leur origine à d’autres endroits du corps.

Causes directes

L’une des causes majeures de pancréatite aiguë est liée aux enzymes qu’il produit. Habituellement, ces enzymes ne deviennent actifs que quand ils entrent dans l’intestin grêle. Si ces enzymes deviennent actifs dans le pancréas au lieu de l’intestin grêle, ils vont provoquer saignements, gonflements et douleurs au niveau du pancréas. De plus, les vaisseaux sanguins se trouvant dans le pancréas peuvent être endommagés.

Autres causes directes d’inflammations :

  • votre système immunitaire attaque soudainement votre pancréas
  • votre canal de Wirsung est bloqué
  • votre voie biliaire principale est bouchée
  • vous souffrez de dégâts au pancréas ou à la vésicule biliaire des suites de blessures ou d’intervention chirurgicale
  • vous avez un taux de triglycérides trop élevé

Causes indirectes

  • Mucoviscidose – une pathologie grave affectant les poumons, le foie et le pancréas.
  • Maladie de Kawasaki – une maladie touchant les enfants de moins de 5 ans.
  • Virus – des infections virales, telles que les oreillons et la pneumonie à mycoplasme, peuvent endommager le pancréas.
  • Syndrome de Reye – un autre virus qui peut toucher le foie et causer des problèmes au niveau du pancréas.
  • Médicaments – certains médicaments contenant des œstrogènes ou des corticostéroïdes doivent être surveillés.

Risques

Vous pouvez présenter un risque d’inflammation du pancréas si vous buvez des quantités excessives d’alcool ou consommez du tabac. Avoir des antécédents familiaux de cancer, d’inflammation ou de tout autre problème de pancréas accroit également le risque. Les hommes présentent plus de risque que les femmes ; cependant, les enfants peuvent également être touchés.

Symptômes

Le symptôme prédominant est une douleur qui survient typiquement dans la partie haute gauche de l’abdomen. Elle survient également au centre de votre abdomen.

La douleur peut varier en fonction de certains facteurs :

  • Elle peut être très intense dans les minutes qui suivent l’ingestion de boisson ou de nourriture.
  • Elle peut s’étendre de votre abdomen à votre dos où autour de votre épaule gauche.
  • Elle peut durer pendant plusieurs jours.
  • Elle peut être plus intense lorsque vous vous allongez directement sur le dos.

Autres symptômes principaux :

  • fièvre
  • nausées et/ou vomissements
  • transpiration
  • apparence proche de la jaunisse
  • diarrhée
  • ballonnement de l’abdomen

Diagnostic

Pour aider au diagnostic de votre problème, votre médecin peut effectuer un examen physique et des analyses. Ces examens peuvent inclure plusieurs types d’analyses de sang ainsi qu’un examen du foie et une analyse d’urine. Il peut vous prescrire une échographie, un scanner ou une IRM pour avoir une meilleure vision de l’intérieur de votre corps. Ce type d’examens produira des images de votre pancréas.

Traitement

Vous pouvez être admis à l’hôpital pour des examens complémentaires et pour vous assurer d’être correctement alimenté en fluides, généralement par intraveineuse. Votre médecin peut vous prescrire des médicaments pour guérir l’inflammation et toute infection qui peut s’être déclarée. Si aucun de ces traitements ne fonctionne, une intervention chirurgicale pour retirer les tissus endommagés (y compris la vésicule biliaire et le pancréas) ou pour réparer les conduits endommagés peut être nécessaire.

Pronostic

Dans la plupart des cas, les symptômes disparaissent en une semaine de traitement. Cependant, dans certains cas, la pancréatite peut revenir et provoquer une nouvelle inflammation.

Prévention

Vous pouvez aider à la prévention de la pancréatite en surveillant la quantité d’alcool que vous consommez. L’alcool peut endommager votre foie, votre pancréas et les conduits que l’on y trouve. Les enfants de moins de 19 ans ne devraient pas prendre d’aspirine à moins qu’elle ne leur soit prescrite. L’aspirine peut provoquer le syndrome de Reye chez les enfants.

Related posts

Urticaire pigmentaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Faire du sport : c’est bon pour la santé

Odile

Pemphigoïde : définition, cause, symptômes, traitement

Irene