Image default
Santé

Régime alimentaire pour le diabète de type 1 : définition, cause, symptômes, traitement

Le diabète de type 1 (diabète insulino-dépendant) est une pathologie chronique dans laquelle l’organisme ne peut pas digérer adéquatement les sucres. Cela se produit parce que le pancréas ne produit plus l’insuline qui est nécessaire pour digérer les sucres.

L’insuline est une hormone qui aide à régulariser le métabolisme des glucides et des lipides. L’insuline aide également le glucose (sucre dans le sang) à entrer dans les cellules, où il peut être stocké et utilisé pour donner de l’énergie.

S’il n’y a pas assez d’insuline, ce processus est perturbé, et du glucose s’accumule dans le sang. En conséquence, les personnes souffrant de diabète de type 1 doivent surveiller de très près leur glycémie. Une glycémie excessivement élevée ou basse peut causer des complications graves pour la santé.

En plus des autres traitements, il est crucial de suivre un régime alimentaire sain et contrôlé pour gérer le diabète de type 1. Un régime alimentaire pour le diabète de type 1 est conçu pour fournir la meilleure nutrition possible tout en limitant la consommation de sucre, de glucides et de sodium. Il n’existe cependant pas un régime unique universel pour le diabète. Il est essentiel de faire très attention à la façon dont vous mangez et aux réactions possibles de votre organisme.

Motifs

Les personnes souffrant de diabète de type 1 doivent contrôler leur glycémie. En l’absence d’un régime alimentaire approprié, d’activité physique et d’une insulinothérapie, les personnes souffrant de diabète de type 1 pourraient subir des effets nuisibles à la santé. Complications possibles pour la santé associées à ce type de diabète :

  • problèmes de vision
  • hypertension, qui augmente les risques de crise cardiaque, d’AVC et de mauvaise circulation sanguine
  • lésions rénales
  • lésions nerveuses
  • lésions et infections de la peau pouvant être pénibles et causer la destruction de certains tissus

Le respect des directives alimentaires applicables peut aider à réduire les difficultés causées par le diabète de type 1, éviter les complications pour la santé et améliorer votre bien-être de façon générale.

Préparation

Il n’existe pas de régime alimentaire standard pour le diabète. Un nutritionniste ou un diététicien peut vous aider à concevoir des plans de repas et créer un régime alimentaire qui vous satisfera à long terme.

La planification de repas à l’avance – y compris le fait d’acheter à l’avance des aliments à l’épicerie pour que vous disposiez toujours d’aliments bons pour la santé chez vous – réduit les risques de consommation d’aliments inappropriés pour des diabétiques en cas d’urgence . Lisez attentivement les étiquettes sur les produits que vous achetez afin de contrôler votre apport en glucides.

Il est facile d’acheter des aliments prêts à manger et d’autres aliments transformés lorsque vous êtes pressé ou quand vous n’avez pas beaucoup d’argent. Cependant, ces aliments contiennent très peu de nutriments et ont une teneur élevée en graisse, sucre et sel. Vous réduirez votre consommation de sucre, glucides, sodium et matières grasses superflus – qui risquent de faire grimper votre glycémie – si vous disposez toujours de suffisamment d’aliments sains dans votre cuisine et avec vous quand vous vous déplacez. Un aspect important de tout régime pour le diabète est la régularité. Pour maintenir la glycémie à un niveau approprié, ne sautez pas de repas et essayez de manger à peu près au même moment chaque jour.

Selon la clinique Mayo, le niveau recommandé pour la glycémie pendant la journée est entre 80 et 120 mg/dl (milligrammes par décilitre de sang). Le niveau recommandé avant de se coucher est entre 100 et 140 mg/dl (clinique Mayo, 2012).

Préparation

Le secret d’un bon régime alimentaire pour le diabète de type 1 est de manger beaucoup d’aliments qui sont riches en vitamines et minéraux, tout en réduisant la consommation d’aliments riches en matières grasses, en sucre ou en glucides non nutritifs. En fait, c’est un très bon régime alimentaire, pour les diabétiques aussi bien que pour les personnes qui n’ont pas de diabète.

Fruits

Les fruits sont des sources naturelles de sucre et doivent être comptés parmi les glucides si vous suivez un régime alimentaire. Les meilleures façons de les manger sont frais ou congelés. Les agrumes, comme les oranges et les pamplemousses, sont les meilleurs fruits.

Légumes

L’amidon est une forme de sucre qui existe à l’état naturel dans de nombreux légumes communs tels que les pommes de terre, le maïs et les petits pois. Ces légumes ne sont pas vraiment mauvais. Cependant, ils contiennent plus de glucides que d’autres légumes, et il ne faut donc pas en abuser.

Consommez plutôt des légumes contenant moins de glucides mais étant plus riches en vitamines, minéraux, fibres et des agents phytochimiques. Il s’agit notamment des suivants :

  • la plupart des légumes feuillus verts
  • les asperges
  • les betteraves
  • les carottes
  • le céleri
  • les concombres
  • les oignons
  • les poivrons
  • les graines germées
  • les tomates

Choisissez toujours des légumes frais ou congelés sans sel ou autres conditionnements ajoutés.

Grains entiers

Votre organisme convertira les grains entiers en sucre, mais au moins il bénéficiera de leurs fibres et de leur pouvoir nutritif. Le riz complet, les céréales à base de son et le pain aux grains entiers sont de bonnes sources de grains entiers.

Glucides

Les glucides se transforment en sucre dans votre sang. Ceci élève votre glycémie environ une heure après votre repas. Il existe trois types de glucides : l’amidon, les sucres et les fibres. On trouve des glucides dans les haricots, les légumes farineux, les jus de fruit, les pâtes ou le pain.

Des spécialistes de l’Université du Michigan (University of Michigan Health System) recommandent que vous testiez votre glycémie avant de manger, puis deux heures après le repas, afin de déterminer si le montant de glucides que vous mangez est approprié pour vous et votre régime alimentaire (UMHS, 2012).

Protéines

Les protéines sont extrêmement importantes pour l’entretien des muscles et la guérison des blessures. En dehors de la viande, les haricots et les œufs sont riches en protéines.

Les protéines n’élèveront pas votre taux de glycémie. Cependant, les viandes traitées ou grasses contiennent également de la graisse, du sodium et du cholestérol. Bien qu’ils n’aient pas d’effet sur le diabète, une consommation abondante de ces aliments peut avoir d’autres effets nuisibles pour la santé.

Quand manger

Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Un petit-déjeuner sain peut faire remonter votre glycémie après le repos de la nuit.

Comme l’exercice et l’activité physique abaissent le taux de glycémie, si vous comptez faire beaucoup d’exercice, vous voudrez mesurer votre glycémie avant et après l’activité physique. Ceci vous indiquera combien vous devrez manger pour maintenir un niveau sain.

Manger de petits repas et prendre des collations tout au long de la journée peut rendre votre taux de glycémie plus facile à contrôler et l’empêcher de grimper soudainement. Les fruits, les légumes, les noix et d’autres aliments sont faciles à emporter quand vous vous déplacez, et il est pratique de les avoir à portée de la main quand vous avez faim.

Manger de grands repas après lesquels vous avez l’estomac plein peut élever votre glycémie. Cependant, bien que ces grands repas ne soient pas recommandés dans votre situation, vous ne pouvez pas tout changer dans votre vie. À des moments comme les fêtes de fin d’année, de grands repas délicieux ne sont pas seulement inévitables – ils font partie de vos traditions. Surveillez néanmoins votre glycémie et utilisez votre insuline en conséquence.

L’Association américaine contre le diabète (American Diabetes Association) a publié une liste complète de toutes les principales boissons et de tous les principaux aliments, et des façons dont ils affecteront votre diabète (ADA, 2012).

Long terme

Il peut être difficile au début de s’adapter à la vie avec le diabète de type 1, mais avec un peu de pratique, vous pourrez parfaitement gérer la situation.

Vivre avec le diabète signifie que vous devrez surveiller davantage votre alimentation et comprendre comment elle affectera votre corps.

Votre médecin, un diététicien et un nutritionniste peuvent vous aider à concevoir un plan pour les repas, ou au moins vous donner des instructions complètes afin de créer un régime alimentaire pour le diabète.

Related posts

Kwashiorkor : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Arrêt ou ralentissement de la respiration : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Carence en acide folique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene