Image default
Santé

Le traitement de la douleur par le chaud et le froid : définition, cause, symptômes, traitement

Il peut s’avérer difficile de déterminer quand appliquer une compresse chaude ou froide pour soulager la douleur. En règle générale, il est conseillé de suivre les règles de base suivantes :

  • utilisez le froid pour une douleur aiguë ou pour une blessure avec inflammation/enflure qui vient juste de se produire ;
  • utilisez le chaud pour une douleur chronique ou une lésion datant au moins de la veille.

En dernière analyse, vous devez choisir ce qui fonctionne le mieux pour vous. Si la glace vous paraît désagréable, vous pourrez préférer une compression chaude qui vous fournira davantage de confort. En fonction du type de lésion auquel vous êtes confronté(e), un certain nombre de facteurs importants sont à prendre en compte. Une entorse récente du genou ou un spasme musculaire persistant vont nécessiter divers types de traitements pour une guérison adéquate.

Chaleur (Thermothérapie)

La chaleur détend. C’est pourquoi les muscles surmenés réagissent très bien à la chaleur, qui va stimuler le flux sanguin, relâcher les spasmes et apaiser les muscles endoloris. En règle générale, la chaleur est le traitement de prédilection de la douleur.

Comment ça marche ?

Les muscles surmenés sont douloureux à cause d’un composé chimique, le lactate, qui s’accumule lorsque les muscles sont soumis à un stress dans un environnement pauvre en oxygène. En cas de diminution de l’afflux sanguin vers une zone endommagée, les composés chimiques ne s’éliminent pas du muscle. Cette accumulation chimique génère une douleur musculaire continue et durable. Le traitement par le chaud, en rétablissant la circulation sanguine, sera idéal pour soulager.

Quand utiliser un traitement par le chaud

La chaleur est le meilleur moyen de remédier aux douleurs chroniques (persistantes et permanentes). Elle augmente en effet l’afflux sanguin, tout en stimulant l’élimination des toxines. La chaleur soulage les raideurs et les zones endolories. Si vous souffrez en permanence d’une lésion, appliquez des compresses chaudes sur cette zone avant de pratiquer toute activité physique. La chaleur ayant pour effet d’augmenter la température, l’application de chaleur après l’exercice risque d’aggraver la douleur existante.

Types de chaleur

En application locale, sur une zone spécifique :

  • bouillote ;
  • coussin chauffant ;
  • chaleur humide (serviette humide et chaude) ;
  • enveloppements chauds ;

Approches systématiques pour augmenter la température du corps :

  • bain chaud ;
  • saunas :
  • bain de vapeur ;
  • douche chaude.

Astuce pour l’application de chaleur

  • Protégez-vous de tout contact direct avec des appareils chauffants. Enveloppez les sources de chaleur dans une serviette repliée afin d’éviter les brûlures.
  • Pendant les bains chauds, veillez à rester bien hydraté(e). L’élimination de toxines par la sueur est une bonne chose, mais il est important de compenser la perte d’hydratation afin d’éviter de stresser votre métabolisme.

Thérapie par le froid (cryothérapie)

La glace est généralement utile sur les blessures toutes récentes. Si vous avez subi une lésion, les tissus atteints présentent des inflammations qui vont se manifester par de la douleur, des gonflements ou des rougeurs. Ces manifestations correspondent au mode de réponse naturel et immédiat du corps qui cherche à se défendre. Malheureusement, la douleur n’est pas des plus agréables.

Comment ça marche ?

La glace engourdit la blessure. Le froid rétrécit les vaisseaux sanguins et ralentit le flux sanguin qui s’accumule dans la zone affectée. Son application permet de contrôler l’inflammation et l’enflure, tout en apportant un soulagement, mais elle ne traite pas la douleur.

Quand utiliser un traitement par le froid

Le froid est idéal pour les douleurs aiguës (liées à des entorses ou lésions tissulaires récentes). Si la douleur est récente, la zone rouge, enflammée et sensible, l’application de glace est vivement recommandée. La thérapie par le froid peut également contribuer à soulager la douleur dans le cadre de la prise en charge de lésions chroniques. Au lieu de la chaleur, après un jogging, par exemple, il est préférable d’appliquer de la glace. Le traitement par le froid contribue en effet à réduire les inflammations après une course.

Types de froid

  • le pack de glace ;
  • une serviette glacée (placer une serviette humide dans un sachet en plastique dans le congélateur pendant environ 15 minutes) ;
  • massage glacé ;
  • application de packs de gel froid ;
  • sachet de pois surgelés.

Astuce pour l’application de froid

  • Appliquer immédiatement après la blessure, l’accident ou une activité physique à impact intense ;
  • appliquer directement sur la zone affectée ;
  • L’application répétée de glace sur des tissus douloureux ou enflés ne pose aucun problème, à condition d’éviter tout excès. N’oubliez pas de retirer la glace une fois la zone engourdie.

Related posts

Télangiectasie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Jeune maman comment éviter le stress

Tamby

Les opérations de chirurgie esthétique les plus demandées par les Françaises

administrateur