Image default
Santé

Infestation par des poux du pubis : définition, cause, symptômes, traitement

Les poux du pubis, également appelés morpions, sont de très petits insectes qui infestent votre région génitale. Il existe trois types de poux qui infestent les êtres humains :

  • pediculus humanus capitis (pou de la tête)
  • pediculus humanus corporis (pou du corps)
  • phthirus pubis (pou du pubis)

Les poux du pubis sont différents des poux de la tête et du corps, et leur taille est souvent plus petite. Les poux se nourrissent en buvant du sang humain, et ils causent des démangeaisons intenses dans les endroits affectés. Les poux du pubis vivent généralement sur les poils du pubis et se répandent par les contacts sexuels. Dans de rares cas on les trouve dans les cils, sous les aisselles et dans la barbe.

Causes

Les poux du pubis sont transmis par des contacts intimes, habituellement par les contacts sexuels. Il est toutefois possible d’attraper des poux du pubis en utilisant des couvertures, des serviettes, des draps ou des vêtements de personnes déjà contaminées par des poux du pubis.

Le pou adulte pose ses œufs sur la tige des poils, près de la peau. Ces œufs sont appelés des lentes. De sept à 10 jours plus tard, la lente se transforme en nymphe. Puis elle commence à s’alimenter avec votre sang. Les poux peuvent survivre sans boire de sang pendant un jour ou deux.

Contrairement à ce que beaucoup de gens croient, il est très improbable que vous puissiez attraper des poux en vous asseyant sur un siège de toilettes publiques ou au contact de meubles, étant donné que les poux ne tombent généralement pas de leur hôte à moins qu’ils soient morts. Ils ne sont pas transportés par des animaux, et ils ne peuvent pas sauter d’une personne à une autre comme les puces.

Si un parent a une infestation importante, un enfant dormant dans le même lit pourrait attraper des poux du pubis. Chez les enfants, les poux résident généralement sur les cils ou les sourcils. La présence de poux du pubis chez un enfant peut également être un indice d’abus sexuel.

Les infestations de poux du pubis sont plus fréquentes chez les personnes souffrant d’infections transmises sexuellement (Mayo, 2010).

Symptômes

Bien que certaines personnes n’aient pas de symptômes, la plupart du temps votre région génitale et/ou votre anus commencera à démanger environ cinq jours après l’infestation initiale. La nuit, les démangeaisons deviennent encore plus intenses. Autres symptômes courants :

  • fièvre peu élevée
  • tendance à l’irritabilité
  • manque d’énergie
  • taches bleu clair près des piqûres

Des démangeaisons excessives peuvent causer des blessures ou des infections dans les endroits affectés. Les enfants ayant des infestations de poux sur leurs cils risquent aussi de souffrir de conjonctivite en conséquence (bacille de Weeks).

Diagnostic

Le diagnostic est effectué par un examen visuel de la région pubienne. Les personnes infectées peuvent souvent se diagnostiquer elles-mêmes. Si vous suspectez une infestation et si vous ne pouvez pas vous en assurer visuellement, utilisez une loupe et recherchez de petits insectes en forme de crabe.

Les poux ont une couleur gris pâle, mais cette couleur devient plus foncée après qu’ils ont bu votre sang. Si vous voyez quelque chose qui bouge, cela signifie probablement que vous avez une infestation.

Les œufs de poux du pubis sont un autre indice d’infestation. Les œufs sont minuscules, blancs, et on les trouve autour des racines de la tige des poils pubiens ou d’autres poils du corps.

Si vous soupçonnez une infestation mais ne pouvez pas vous en assurer, consultez votre médecin ou allez dans une clinique pour établir un diagnostic.

Traitement

Le traitement consiste à décontaminer vos vêtements, vos draps et votre corps. L’élimination des poux du pubis de votre corps nécessite habituellement des solutions topiques en vente libre, telles que RID, Nix ou A-200. Dans les cas récalcitrants, des médicaments vendus sur ordonnance peuvent également être nécessaires.

En fonction de l’étendue de votre infestation, vous devrez peut-être seulement laver votre pilosité pubienne. Lisez les instructions pour déterminer exactement pendant combien de temps laisser un produit particulier sur votre peau.

Même après un traitement couronné de succès, quelques œufs tenaces peuvent continuer à s’accrocher à vos poils. Retirez toutes les lentes qui restent avec des pincettes. Selon Planned Parenthood, les remèdes maison comme le rasage et les bains très chauds ne produisent aucun résultat. Les poux peuvent facilement survivre à un lavage avec de l’eau et du savon (Planned Parenthood).

Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, ou si vous traitez un nourrisson pour une infestation par des poux du pubis, demandez à votre médecin quels produits peuvent être utilisés sans danger. Si plusieurs membres de votre foyer sont infectés par des poux du pubis, traitez tout le monde en même temps. Cela aide à prévenir la réinfection.

Passez l’aspirateur dans tout le logis et nettoyez la salle de bains à l’eau de Javel. Lavez toutes les serviettes, tous les draps et tous les vêtements à l’eau très chaude, et séchez-les à la machine en utilisant la chaleur maximum pendant au moins 20 minutes. Si vous ne pouvez laver quelque chose ou utiliser le nettoyage à sec, placez l’objet concerné dans un sac en plastique étanche à l’air pendant 72 heures pour tuer tous les poux pouvant avoir survécu jusqu’alors.

Si cela ne suffit pas, vous devrez peut-être utiliser des produits plus forts, tels que :

  • malathion (Ovide) : lotion topique que vous laissez sur les régions affectées pendant huit à douze heures.
  • ivermectine (Stromectol) ; dose de deux comprimés pris oralement. Vous aurez peut-être besoin d’une dose de rappel au bout de 10 jours.
  • lindane : c’est le médicament le plus efficace, mais aussi le plus toxique, parmi les produits prescrits couramment contre les poux du pubis. Ne le laissez sur votre peau que pendant quatre minutes avant de laver la région concernée. Ne l’utilisez pas sur les nourrissons ou sur vous-même si vous allaitez ou si vous êtes enceinte.

Pour les poux du pubis présents sur les cils, appliquez du pétrolatum sur les cils et les sourcils trois fois par jour pendant quelques jours. Vous pouvez aussi retirer les lentes et les poux avec des pincettes. Votre médecin pourra prescrire un médicament spécial contre les poux approprié pour emploi dans la région de l’œil. N’utilisez pas de shampooings ordinaires pour les poux autour des yeux.

Des démangeaisons peuvent persister pendant une semaine ou deux, en attendant que votre organisme surmonte sa réaction allergique aux piqûres. Contactez votre médecin si vous constatez des gonflements, une décoloration de la peau ou un drainage provenant des endroits affectés, ou si du médicament est entré dans vos yeux.

Prévention

Pour empêcher une infestation, évitez de partager des vêtements, des draps ou des serviettes avec une personne ayant des poux du pubis. Évitez les contacts sexuels jusqu’à la fin du traitement et en vous assurant que celui-ci est couronné de succès.

Une fois que vous avez reçu un diagnostic de poux du pubis, il faut en informer tous vos partenaires sexuels, pour qu’ils puissent se faire traiter également.

Related posts

Dosage du calcium ionisé : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Radio-chirurgie stéréotaxique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traitements non conventionnels du diabète : définition, cause, symptômes, traitement

Irene