Image default
Santé

Fonctionnement, avantages et inconvénients du défibrillateur cardiaque !

Selon plusieurs études, les problèmes cardiaques touchent environ un million de Français chaque année. Heureusement, il existe désormais des solutions fiables pour essayer de sauver une personne victime d’un arrêt cardiaque . Elles ont pour nom : les défibrillateurs cardiaques. À quoi servent réellement ces appareils ? Quels sont leurs avantages et inconvénients ?

Fonctionnement et utilité de ces appareils ?

Le fonctionnement du défibrillateur cardiaque est très simple. Il envoie des impulsions électriques au cœur suite à son arrêt brutal afin de relancer une cadence de battement normale. Ces appareils sont donc utilisés par toute personne, particulier et professionnel de santé, dans l’assistance au massage cardiaque.

Le défibrillateur permet de faire un massage cardiaque régulier et automatique pour pallier à l’insuffisance d’oxygène dans les organes vitaux. En effet, lors d’un arrêt cardiaque, le cœur qui a pour mission vitale de faire circuler le sang afin d’amener le sang oxygéné des poumons vers les organes et de ramener le sang désoxygéné des organes vers les poumons, n’assure plus son rôle. Il est, dès lors, urgent de le stimuler dans les moindres délais afin qu’il reprenne son rôle pour permettre la survie de la personne en arrêt.

À noter qu’il existe plusieurs types de défibrillateurs :

  • Le défibrillateur automatisé externe (DAE) ;
  • Le défibrillateur semi automatique (DSA) ;

Les avantages et inconvénients des DAE et des DSA

Avant d’aborder les avantages et/ou les inconvénients du défibrillateur cardiaque, il faut noter qu’il existe deux sortes de défibrillateurs : un appareil entièrement automatique (DEA) ou un appareil semi-automatique (DSA). Par définition, les DAE ont pour avantage de réagir plus vite que les DSA.

Les DSA nécessitent forcément une intervention humaine. Le choc électrique est déclenché par l’utilisateur qui doit appuyer sur un bouton et s’assurer que personne d’autre ne touche la victime avant la délivrance du choc.

Les DAE enverront, quant à eux, un choc sans aucune intervention extérieure après avoir informé la personne prodiguant les soins de l’immédiateté du choc par le biais d’un message vocal.

En ce qui concerne les inconvénients, il est malheureusement évident que le plus gros des inconvénients est le manque de formation des personnes témoins qui vont devoir utiliser cet appareil pour sauver la victime d’un arrêt cardiaque.

En France, depuis le décret du 4 mai 2007, ces appareils sont utilisables par tous mais sans que l’on doive suivre en amont une formation au secourisme et cela est préjudiciable au nombre de personnes qui pourront éventuellement être sauvées par un particulier sachant se servir de ce type d’appareil et de fait prodiguer une aide.

Le nombre d’arrêts cardiaque en France chaque année est estimé à environ 46 000 personnes. Le taux de survie après 30 jours est de 4.9% et il passe à 10.4% lorsqu’un massage cardiaque est réalisé.

Related posts

Comment bien choisir ses prothèses auditives ?

administrateur

Douleurs et inflammations : comment les traiter ?

administrateur

Les bonnes questions à poser à votre chirurgien esthétique

administrateur