Image default
Santé

Traitements non conventionnels du diabète : définition, cause, symptômes, traitement

Certaines personnes estiment que l’application de traitements non conventionnels conjointement avec leurs traitements traditionnels leur est utile pour gérer leur diabète. Comme c’est le cas avec de nombreux traitements non conventionnels quelle que soit la maladie ou la pathologie, les opinions sont souvent partagées quant à leur efficacité, et il existe beaucoup moins d’études sur les traitements non conventionnels que sur les traitements traditionnels pour déterminer leur efficacité.

Cependant, beaucoup de gens ont eu du succès avec des traitements non conventionnels pour gérer de nombreuses maladies ou pathologies, y compris le diabète. Avant d’essayer un quelconque traitement alternatif, consultez toujours votre médecin pour vous assurer que ce traitement est approprié pour vous et n’est pas dangereux.

Plantes et compléments alimentaires

Certains compléments alimentaires et plantes en vente libre sont considérés par certaines personnes comme étant capables de contribuer à contrôler les symptômes du diabète. Toutefois, il n’existe pas de preuves cliniques pour suggérer que des plantes et des compléments alimentaires permettent de gérer le diabète.

Acide alpha-lipoïque

L’acide alphalipoïque est un antioxydant qui se trouve dans le foie, les épinards, le brocoli, les pommes de terre et d’autres aliments. Il semblerait qu’il abaisse la glycémie en améliorant la capacité du corps à utiliser l’insuline et qu’il est peut-être utile également dans le contrôle du neuropathe y (un trouble du système nerveux). Bien que certaines études aient fait état de résultats positifs, il faudrait faire plus d’études pour confirmer ces résultats. Les diabétiques doivent contrôler étroitement leur glycémie s’ils prennent de l’acide alpha-lipoïque pour ne pas risquer qu’elle tombe trop bas.

Chrome

Le chrome est un minéral en trace essentiel qui peut aider à contrôler la glycémie. On le trouve à l’état naturel dans le brocoli, le jus de raisin, les pommes de terre, l’ail et d’autres fruits et légumes. Les résultats des recherches sur l’effet du chrome sur le contrôle de la glycémie chez les diabétiques ne sont pas clairs. À court terme, la cosommation de faibles quantités de chrome ne semble pas dangereuse pour les adultes. Cependant, les diabétiques risqueraient de voir leur glycémie tomber à un niveau trop bas. Des doses élevées peuvent causer des problèmes rénaux et d’autres effets indésirables graves.

Acides gras Oméga-3

Ces graisses bonnes pour la santé – que l’on trouve à l’état naturel dans les noix, le saumon, le soja et d’autres aliments – se sont révélées efficaces pour abaisser le niveau de triglycérides et réduire le risque de maladie du cœur chez les personnes souffrant de diabète de type 2 sans affecter la glycémie. Dans certaines études, les acides gras oméga-3 ont également causé l’élévation du taux de LDL, le mauvais cholestérol.

Polyphénols

Les polyphénols sont des antioxydants qui se trouvent dans le thé, le chocolat noir et d’autres aliments. Ils font l’objet d’études visant à déterminer s’ils peuvent aider l’organisme à mieux utiliser l’insuline et protéger les vaisseaux sanguins. Certaines études suggèrent que les polyphénols que l’on trouve dans le thé vert pourraient assurer une certaine protection contre les maladies cardiaques et avoir un effet positif sur l’activité de l’insuline et le contrôle de la glycémie. Cependant, de nombreuses sources de polyphénols contiennent également de la caféine, qui, chez certaines personnes, peut causer de l’insomnie, des angoisses, de l’irritabilité et d’autres effets indésirables.

Autres compléments

Pour contrôler la glycémie, d’autres plantes et compléments ont été testés avec un certain degré de succès. Cependant, la recherche à cet égard est limitée ou a produit des résultats mitigés.

  • Ail – Les résultats sont contradictoires.
  • Magnésium – Les études ne confirment pas toutes que des compléments de magnésium sont efficaces pour traiter le diabète, mais un régime alimentaire riche en magnésium peut aider à réduire le risque de diabète.
  • Ginseng – Une petite étude de l’Université de Toronto a constaté que le ginseng améliore la glycémie après un repas pour les personnes souffrant de diabète de type 2.
  • Gurmar (Gymnema sylvestre) – Une étude en Inde a déterminé que la poudre des feuilles de gurmar a des effets positifs et prometteurs sur la glycémie chez les diabétiques, mais il faudrait réaliser plus d’études pour confirmer ces effets.
  • Vanadium – Quelques études ont démontré la capacité du vanadium à augmenter la sensibilité d’une personne à l’insuline ; cependant, il n’existe pas assez de preuves pour recommander un tel traitement aux diabétiques.
  • Figue de barbarie (Opuntia) – Bien qu’il ne soit pas possible de tirer des conclusions définitives en ce qui concerne l’efficacité de ce remède végétal, une étude suggère qu’il peut aider à contrôler le diabète.
  • Coccinia Indica (courge écarlate) – Cette plante originaire du Bengale a été testée dans le cadre d’études limitées mais semble prometteuse pour améliorer la tolérance au glucose pour le diabète de type 2.
  • Aloe vera – Les résultats des études sur l’efficacité de l’aloe vera pour le diabète de type 2 sont mitigés, et des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Approches consistant à rapprocher le corps et l’esprit

L’existence d’un état pathologique chronique qui dure toute la vie, comme le diabète, n’est pas seulement un problème physique ; le diabète peut également être stressant sur le plan mental. Comme une production accrue d’hormones de stress réduit l’action de l’insuline, des sensations de stress peuvent élever la glycémie chez les diabétiques. De plus, les patients se sentant stressés peuvent réléguer la gestion de leur diabète au second plan et contrôler moins efficacement leur glycémie.

La réduction du stress par la méditation, des exercices de respiration profonde ou d’autres techniques de relaxation peuvent aider à mieux contrôler la glycémie et améliorer le fonctionnement du système immunitaire.

Thérapie par relaxation

Des techniques de relaxation telles que la méditation et des exercices de respiration profonde peuvent réduire le stress, altérer les niveaux d’hormones, améliorer l’humeur et réduire la pression artérielle, le rythme cardiaque et le niveau d’adrénaline. Certaines études ont montré que diverses techniques de relaxation allant de la pratique du yoga au traitement par feeback biologique peuvent aider à contrôler les hormones du stress, stabilisant ainsi la glycémie et protégeant le cœur. Il s’agit de deux éléments très importants pour les diabétiques.

Acupuncture

Cette technique, utilisée dans la médecine chinoise traditionnelle, consiste à placer des aiguilles extrêmement fines sur des points stratégiques du corps. L’acupuncture peut aider à soulager certains symptômes du diabète. L’acupression, basée sur le même principe que l’acupuncture, mais en utilisant de la pression au lieu d’aiguilles, peut être utilisée avec des effets similaires.

Related posts

C’est quoi l’Ayurvéda ?

Journal

Morsures de serpent : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Saignement des varices de l’œsophage : définition, cause, symptômes, traitement

Irene