Image default
Santé

Rougeole : définition, cause, symptômes, traitement

La rougeole, également désignée sous le nom de rubéole, est une infection virale du système respiratoire. La rougeole est une maladie très contagieuse qui se répand par contact avec de la salive et du mucus infecté. La toux ou l’éternuement d’une personne infectée peut propulser le virus dans l’air. Le virus peut vivre plusieurs heures sur les surfaces. Lorsque les particules infectées sont propulsées dans l’air et s’installent sur une surface, toute personne se trouvant à proximité peut être infectée par le virus de la rougeole.

Le fait de boire avec le verre d’une personne porteuse de la maladie ou de partager avec elle des couverts, par exemple, accroît votre risque d’infection.

La rougeole est l’une des principales causes de mortalité infantile. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) indique que la plupart des 139 300 personnes décédées de la rougeole dans le monde en 2010 étaient âgées de moins de 5 ans (OMS).

Si vous craignez d’avoir la rougeole, contactez immédiatement un médecin. Si vous n’avez pas été vacciné(e) contre la rougeole et si vous êtes entré(e) en contact avec une personne porteuse de la maladie, rendez-vous chez votre médecin pour qu’un vaccin vous soit administré dans les 72 heures suivant le contact, afin d’éviter une infection. Vous pouvez également empêcher une infection avec une dose d’immunoglobuline prise dans les six jours suivant un contact avec une personne infectée.

Risques

En raison des campagnes de vaccination, le nombre de cas de rougeole a considérablement diminué au cours des décennies écoulées. La maladie n’a cependant pas été totalement éradiquée. En fait, selon les centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention) (CDC), le nombre de cas de rougeole s’est élevé, en 2011, à 222.

La rougeole survient principalement chez les enfants non vaccinés. Certains parents choisissent de ne pas faire vacciner leurs enfants, de crainte que les vaccins n’aient des effets secondaires indésirables sur leurs enfants. La plupart des enfants et des adultes qui reçoivent le vaccin de la rougeole ne connaissent aucun effet secondaire négatif. Dans un nombre limité de cas, le vaccin a été lié à des crises d’épilepsie, des cas de surdité, des dommages cérébraux et des comas. Certains parents croient que le vaccin contre la rougeole peut être cause d’autisme chez l’enfant. Aucune étude n’a néanmoins, à ce jour, pu établir de lien entre autisme et vaccination.

Un déficit en vitamine A constitue également un facteur de risque en ce qui concerne la rougeole. Les enfants dont le régime ne contient pas suffisamment de vitamine A courent un risque accru de contracter le virus.

Symptômes

Les symptômes de la rougeole apparaissent dans un délai de 14 jours de l’exposition au virus. Il s’agit notamment :

  • de la toux ;
  • de la fièvre ;
  • des yeux rouges ;
  • de la sensibilité à la lumière ;
  • de douleurs musculaires ;
  • d’écoulements nasaux ;
  • de maux de gorge ;
  • de la présence de points blancs dans la bouche.

Les rougeurs cutanées sont un signe classique de rougeole. Cette rougeur peut perdurer jusqu’à sept jours. En général, elle apparaît au cours des trois à cinq premiers jours suivant l’exposition au virus. Une rougeur liée à la rougeole se développe d’abord au niveau de la tête, avant de s’étendre progressivement à d’autres parties du corps. Les signes de rougeurs dues à la rougeole incluent des grosseurs rouges associées à des démangeaisons.

Diagnostic

Votre médecin peut confirmer un cas de rougeole par l’examen d’une rougeur cutanée et de la vérification de symptômes caractéristiques de la maladie, tels que des points blancs dans la bouche, de la fièvre, une toux ou un mal de gorge. S’il n’est pas à même de confirmer un diagnostic sur la base d’une observation, votre médecin peut prescrire une analyse de sang pour établir avec certitude le virus de la rougeole.

Traitement

Il n’existe pas de médicament délivré sur ordonnance permettant de traiter la rougeole. Le virus et les symptômes disparaissent généralement au bout de deux ou trois semaines. Votre médecin peut toutefois recommander :

  • la prise de paracétamol pour combattre la fièvre et les douleurs musculaires ;
  • du repos pour contribuer à renforcer votre système immunitaire ;
  • l’absorption de fluides en quantité suffisante (six à huit verres d’eau par jour),
  • l’emploi d’un humidificateur pour soulager la toux et une gorge douloureuse ;
  • des suppléments en vitamine A.

Complications

Le vaccin contre la rougeole est important car la rougeole peut être à l’origine de complications potentiellement mortelles, telles qu’une pneumonie ou une encéphalite (inflammation du cerveau). Aux États-Unis, approximativement deux patients atteints de la rougeole sur 1 000 décèdent chaque année. En fait, selon Better Health Channel (Better Health), la rougeole est la cinquième cause de mortalité et de maladie infantile dans le monde.

Au nombre des autres complications associées à la rougeole peuvent figurer :

  • infection auriculaire ;
  • bronchite ;
  • fausse couche ou travail prématuré ;
  • baisse du nombre de plaquettes dans le sang ;
  • cécité ;
  • diarrhée grave.

Prévention

La vaccination peut contribuer à prévenir la rougeole. Le vaccin ROR est une vaccination associée qui peut vous protéger, vos enfants et vous, de la rougeole, des oreillons et de la rubéole. Les enfants peuvent recevoir leur premier vaccin ROR à l’âge de 12 mois (ou plus tôt s’ils voyagent à l’étranger), la deuxième dose leur étant administrée entre les âges de 4 et 6 ans. Les adultes n’ayant jamais été vaccinés peuvent demander à leur médecin de les vacciner.

Si vous ou un membre de votre famille êtes en contact avec le virus de la rougeole, limitez vos interactions avec les autres. Ceci inclut le fait de ne pas vous rendre dans votre établissement scolaire ou sur votre lieu de travail, et d’éviter les activités sociales.

Pronostic

Le taux de décès dû à la rougeole chez les enfants et adultes en bonne santé est faible et la plupart des personnes contractant le virus de la rougeole se remettent pleinement. Le risque de complications est plus élevé chez les enfants et les adultes dont le système immunitaire est affaibli.

On ne contracte la rougeole qu’une seule fois. Une fois que vous l’avez eue, vous êtes immunisé(e) pour le reste de votre existence.

Related posts

Hernie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Quelques conseils pratiques pour bien choisir sa formation en médecine

Tamby

Quand prendre une tisane de CBD 

Emmanuel