Image default
Santé

Libération du nerf médian au niveau du canal carpien : définition, cause, symptômes, traitement

Le syndrome du canal carpien est une condition due au pincement d’un nerf dans le poignet. Les symptômes du syndrome du canal carpien incluent notamment des fourmillements, ainsi qu’un engourdissement et une douleur irradiée dans les bras et les mains. Dans certains cas, il est possible que vous éprouviez également une diminution de la force musculaire dans la main ou le bras.

Cette condition peut débuter lentement, puis progresser de manière graduelle. La compression du nerf médian, qui parcourt l’avant-bras et les mains, provoque la douleur du canal carpien. La libération du nerf médian au niveau du canal carpien est une intervention chirurgicale qui contribue à réduire la pression sur le nerf et à traiter le syndrome du canal carpien.

Motifs

L’intervention de libération du nerf médian au niveau du canal carpien n’est pas adaptée dans tous les cas. Certaines personnes sont en effet en mesure de traiter leurs symptômes de syndrome du canal carpien avec des méthodes non chirurgicales. Vous pouvez prendre des médicaments anti-inflammatoires en vente libre en pharmacie (tels que l’ibuprofène ou l’aspirine), ainsi que des médicaments antalgiques sur ordonnance. Les médecins pourront prescrire une injection de stéroïdes qui sera administrée directement dans le bras ou la main.

D’autres types de méthodes non chirurgicales incluent :

  • l’application de compresses froides ou glacées ;
  • des attelles ;
  • une physiothérapie.

Les activités répétitives (la saisie sur clavier informatique par exemple) peuvent déclencher ou aggraver le syndrome du canal carpien. Pour atténuer les symptômes et éviter de recourir à une intervention chirurgicale, il est conseillé de prévoir des pauses fréquentes et de reposer ses mains.

Cependant, en cas de persistance ou d’aggravation de la douleur, de l’engourdissement ou de la faiblesse musculaire, le médecin pourra recommander une libération du nerf médian au niveau du canal carpien. Avant de programmer votre intervention, votre médecin va procéder à un électromyogramme afin de dépister une éventuelle activité électrique musculaire anormale (ce qui est courant dans le cadre du syndrome du canal carpien).

Préparation

Indiquez à votre médecin tous les médicaments et compléments vitaminiques que vous prenez. Votre médecin va vous demander d’arrêter de prendre certains de vos médicaments (aspirine, ibuprofène et anticoagulants) une semaine avant l’intervention chirurgicale prévue. Si vous êtes malade (si vous avez un rhume, une fièvre ou un virus), faites-en part à votre médecin avant l’intervention. Demandez à quelqu’un de vous conduire à l’hôpital et prévoyez de vous faire raccompagner chez vous. N’oubliez pas de jeûner pendant six à 12 heures avant l’intervention.

Interventions

Il existe deux méthodes d’exécution de la libération du nerf médian au niveau du canal carpien : libération du nerf médian au niveau du canal carpien en chirurgie ouverte et libération du nerf médian au niveau du canal carpien par endoscopie.

Libération du nerf médian au niveau du canal carpien par une intervention de chirurgie ouverte

Le chirurgien pratique une petite incision à proximité de la partie inférieure de la paume près du poignet. Le chirurgien effectue ensuite une coupure du ligament du canal carpien, ce qui réduit la pression sur le nerf médian. Si nécessaire dans votre cas, le chirurgien pourra également retirer des tissus autour du nerf. Il applique ensuite des points pour refermer la plaie et recouvre cette zone à l’aide d’un bandage.

Libération par endoscopie du nerf médian au niveau du canal carpien

Le chirurgien pratique une petite incision à proximité de la partie inférieure de la paume près du poignet. Le chirurgien insère ensuite un endoscope dans votre poignet. Il s’agit d’un long tube flexible muni d’un éclairage et d’une caméra. La caméra enregistre une vidéo de l’intérieur du poignet. Ces images s’affichent sur un moniteur à l’intérieur de la salle d’opération. Le chirurgien va insérer d’autres outils par l’ouverture ainsi pratiquée, puis découper le ligament carpien afin de réduire la pression sur le nerf. Le chirurgien retire les outils et l’endoscope, puis referme l’incision à l’aide de points.

Cette intervention, qui se pratique en soins externes, dure environ 15 à 60 minutes. Vous serez placé(e) sous anesthésie avant l’intervention. L’anesthésie va vous endormir, de sorte que vous ne ressentirez pas la douleur pendant l’intervention. Il est possible que vous éprouviez de la douleur et une gêne une fois que l’effet de l’anesthésie se sera estompé. Cependant, votre médecin pourra vous prescrire des médicaments pour atténuer la douleur.

Après l’intervention

Après l’intervention

Votre chirurgien va appliquer un bandage ou une attelle afin de protéger votre main et votre bras après l’intervention.

Si l’intervention permet de soulager rapidement la douleur et l’engourdissement, il faut au moins quatre semaines avant de parvenir à un rétablissement complet. Voici un certain nombre de choses que vous pouvez faire après l’intervention afin de favoriser votre rétablissement :

  • Prenez vos médicaments antalgiques selon la prescription de votre médecin.
  • Appliquez pendant 20 minutes une compresse glacée sur votre main et votre poignet à intervalles réguliers de quelques heures.
  • Respectez les indications de votre médecin concernant les bains et les douches.
  • Ne soulevez pas d’objets lourds.
  • Placez votre main en position surélevée au cours des quelques premiers jours afin de réduire le gonflement et la douleur.

La première semaine suivant l’intervention, vous devrez probablement porter une attelle ou des bandages. Il est possible que vous deviez suivre une physiothérapie ou effectuer des exercices spéciaux avec les bras dans les semaines suivant l’intervention. Le temps de rétablissement va dépendre du degré de dommages infligés au nerf médian. Si la plupart des personnes profitent largement de cette intervention, il est possible que, en fonction de votre condition préalable, certains symptômes subsistent.

Risques

Les risques liés à ce type d’intervention chirurgicale incluent notamment :

  • de saignements ;
  • infection ;
  • des lésions nerveuses ;
  • des réactions allergiques à l’anesthésie ou aux médicaments antalgiques ;

Votre médecin va vous fixer un rendez-vous pour une consultation de suivi après l’intervention, afin de retirer les points et de surveiller votre progression. Cependant, vous devez impérativement contacter votre médecin ou les services d’urgence si vous présentez les symptômes suivants :

  • de la fièvre et des frissons (il s’agit d’un signe d’infection) ;
  • un gonflement ou des rougeurs inhabituelles ;
  • des écoulements depuis le site de l’intervention ;
  • une douleur intense qui n’est pas soulagée par les médicaments
  • un essoufflement ou des douleurs thoraciques ;
  • des nausées ou vomissements.

Related posts

Tests de la fonction thyroïdienne : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Augmentation mammaire : A quoi s’attendre pendant la période de récupération

administrateur

Radio-chirurgie stéréotaxique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene