Image default
Santé

Démangeaisons vaginales : définition, cause, symptômes, traitement

Les démangeaisons vaginales sont un symptôme gênant et parfois douloureux provoqué par des substances irritantes, par des infections qui peuvent être traitées et prévenues, ou bien par la ménopause. Dans de rares cas, les démangeaisons peuvent survenir à cause du stress ou être le signe de cancer de la vulve. Votre gynécologue pourra déterminer la cause de vos démangeaisons par le biais d’un examen et d’analyses. Il pourra ensuite vous recommander des traitements appropriés pour ce symptôme gênant.

Grâce à une bonne hygiène et une bonne alimentation, vous pouvez éviter la plupart des causes de démangeaisons vaginales.

Causes

Les démangeaisons au vagin et dans la région alentour, qui se nomme la vulve, peuvent être causées par un problème mineur, mais peuvent également être le signe d’un problème plus grave qui a besoin d’être traité. La plupart du temps, les démangeaisons sont causées par certains types d’irritants ou par une infection. Dans de rares cas, elles peuvent être provoquées par un cancer.

Irritants

Divers produits chimiques auxquels vous êtes exposée peuvent provoquer des démangeaisons vaginales. Ils peuvent également provoquer une réaction allergique qui crée des démangeaisons ou un érythème sur certaines parties du corps, y compris le vagin. Les irritants chimiques courants incluent les savons, les bains moussants, les déodorants intimes, les douches vaginales, les contraceptifs locaux, les crèmes, les lessives et les adoucissants pour le linge.

Si vous souffrez d’incontinence urinaire (incapacité à contrôler votre vessie) ou si vous êtes diabétique, votre urine peut aussi causer une irritation vaginale et des démangeaisons.

Maladies de peau

Certaines maladies, comme l’eczéma peuvent causer une sécheresse et des démangeaisons et/ou des lésions cutanées. Parfois, ces symptômes peuvent également toucher le vagin.

Mycoses vaginales

La levure est naturellement présente dans le vagin, mais en cas de prolifération, une infection gênante peut en résulter. Ce type d’infection survient souvent après la prise d’antibiotiques étant donné que ces derniers détruisent les bactéries utiles comme les bactéries malsaines. Ces bactéries utiles sont nécessaires pour maîtriser la croissance des levures. Les mycoses vaginales sont relativement courantes et se caractérisent par des pertes vaginales grumeleuses et blanches, ainsi qu’une sensation de brûlure et de démangeaison.

Vaginite

Une autre cause courante de démangeaisons est une infection appelée vaginite ou vulvovaginite. Lorsque l’équilibre normal de bactéries dans le vagin est perturbé, cette infection peut survenir. Les symptômes de la vaginite incluent des démangeaisons, une irritation, une région vulvaire enflammée et rouge, des pertes et une mauvaise odeur.

Trichomonase

Une autre infection moins courante qui provoque des démangeaisons vaginales se nomme trichomonase. Cette infection est causée par un parasite, et elle se propage généralement par les rapports sexuels. Les symptômes supplémentaires de cette infection incluent des pertes vertes ou jaunes et une douleur à la miction.

Ménopause

Les femmes qui traversent la ménopause ou la phase suivant la ménopause sont plus à risque de connaître des démangeaisons vaginales. Ceci s’explique par la réduction des taux d’œstrogène qui entraîne une sécheresse vaginale. Cette sécheresse peut provoquer des démangeaisons et une irritation si elle n’est pas traitée.

Stress

Le stress physique et émotionnel peut causer des démangeaisons et une irritation, bien que cette cause ne soit pas très courante. Toutefois, le stress peut affaiblir votre système immunitaire, vous rendant plus susceptible aux infections qui provoquent des démangeaisons.

Causes moins courantes

Dans de rares cas, les démangeaisons vaginales peuvent être un symptôme de cellules précancéreuses de la vulve. Ceci est une autre raison pour laquelle les visites annuelles chez votre gynécologue sont essentielles.

Une infection aux oxyures peut également provoquer des démangeaisons vaginales, bien que cette infection soit le plus couramment constatée chez les enfants. Les œufs d’oxyure peuvent se propager par le contact, mais également en partageant les draps ou les vêtements. Les enfants peuvent également ingérer les œufs sans le vouloir, ce qui entraîne une infection. Les autres symptômes d’infection aux oxyures incluent des démangeaisons extrêmes à l’anus et l’incapacité de dormir à cause des démangeaisons. Dans les cas extrêmes, la personne peut perdre l’appétit ou même perdre du poids. Si vous pensez que vous ou votre enfant est atteint de cette infection, consultez immédiatement un médecin. Certains médicaments peuvent éliminer les oxyures.

Assistance

Assistance

Il est important de consulter un médecin pour des démangeaisons vaginales lorsque vous ne parvenez pas à identifier la cause ou si elles sont tellement sévères qu’elles gênent votre vie quotidienne ou votre sommeil. Bien que la plupart des causes ne soient pas graves, il existe divers traitements qui peuvent diminuer la gêne des démangeaisons vaginales.

Si vos démangeaisons s’accompagnent d’une miction fréquente, d’une perte de poids soudaine, d’une augmentation de la soif ou de fatigue, consultez votre médecin dès que possible. Ce sont tous des signes de diabète. Les autres symptômes qui nécessitent une visite chez le médecin incluent :

  • ulcères ou cloques sur la vulve ;
  • difficulté à uriner ;
  • pertes vaginales inhabituelles ;
  • symptômes qui persistent pendant plus d’une semaine.

Rendez-vous

Rendez-vous

Lorsque vous verrez votre médecin pour des démangeaisons vaginales, il vous posera des questions sur vos symptômes, sur leur gravité, vous demandera depuis combien de temps ils durent et vous posera des questions sur vos activités sexuelles. Vous subirez également un examen physique et un examen gynécologique. Au cours d’un examen gynécologique, le médecin insérera un doigt ganté dans votre vagin tout en appuyant sur l’abdomen de façon à vérifier toute anomalie sur les organes reproducteurs.

Votre médecin pourra également exiger d’autres analyses pour déterminer la cause de vos symptômes. Par exemple, il pourra prendre un frottis qui implique le prélèvement de cellules du col de l’utérus pour analyse. Cette procédure fait intervenir l’insertion d’un spéculum en métal ou en plastique lubrifié dans le vagin, ce qui ouvre la zone de façon à ce que le gynécologue puisse prélever les cellules du col de l’utérus.

Le médecin pourra également prélever un échantillon de vos pertes pour analyse ou prendre des biopsies de peau de la vulve. Des analyses de sang ou d’urine pourront également être pratiquées.

Lorsqu’il connaîtra la cause sous-jacente des démangeaisons, votre médecin vous recommandera des traitements tels que des antibiotiques ou des crèmes antifongiques. Pour soulager les symptômes, il pourra vous prescrire des crèmes stéroïdiennes, des crèmes aux hormones ou même des antihistaminiques

Soins à domicile

Soins à domicile

Pour prévenir les irritations et les infections vaginales, vous pouvez prendre plusieurs mesures à domicile.

  • Évitez d’utiliser des produits d’hygiène féminine, étant donné qu’ils peuvent causer une irritation.
  • Évitez les savons parfumés, les lotions et les bains moussants.
  • Lorsque vous faites de l’exercice ou de la natation, changez vos vêtements mouillés immédiatement après.
  • Portez des vêtements en coton, qui sont plus aérés et qui vous maintiendront au sec.
  • Mangez du yaourt avec des cultures actives pour réduire le risque de mycoses vaginales.
  • Si vous êtes diabétique, contrôlez votre taux de glycémie.

Related posts

Ulcère gastroduodénal : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Altération du goût : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Test de gravité spécifique de l’urine : définition, cause, symptômes, traitement

Irene