Image default
Santé

Urétrite : définition, cause, symptômes, traitement

L’urétrite est une condition qui affecte l’urètre. L’urètre est le canal qui permet l’écoulement de l’urine à partir de la vessie pour permettre son excrétion à l’extérieur du corps. Chez l’homme, le sperme passe également par l’urètre.

Le plus souvent, la cause de l’urétrite est une infection. Celle-ci peut être à l’origine d’une irritation et d’une inflammation de l’urètre.

Selon le centre médical de l’université du Maryland (University of Maryland Medical Center, UMMC), l’urétrite peut affecter aussi bien les hommes que les femmes. Le risque de développer cette condition est néanmoins plus important pour les femmes que pour les hommes. Elle peut se développer à n’importe quel âge (UMMC, 2011).

Causes

Elles peuvent, dans la plupart des cas, être attribuées à une bactérie ou à un virus. Une bactérie à l’origine d’une infection de la vessie ou rénale peut également infecter les muqueuses urétrales. Des bactéries naturellement présentes dans la région génitale peuvent être à l’origine d’une urétrite lorsqu’elles pénètrent dans les voies urinaires.

Selon le centre médical des diaconesses Beth Israël (Beth Israel Deaconess Medical Center, BIDMC), les agents pathogènes (c’est-à-dire, les agents biologiques à l’origine des maladies) cause de maladies sexuellement transmissibles (MST) peuvent également être cause d’urétrite. Au nombre de celles-ci figurent les bactéries à l’origine de la gonorrhée et de la chlamydiose, ainsi que le parasite cause de la trichomonase (BIDMC, 2008).

Certains virus peuvent également conduire au développement d’une urétrite. Il s’agit notamment du papillomavirus, du virus de l’herpès simplex (VHS) et du cytomégalovirus (CMV) (BIDMC, 2008).

Symptômes

Les hommes atteints d’urétrite peuvent présenter un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • une sensation de brûlure lors de la miction ;
  • des démangeaisons ou une sensation de brûlure à proximité de l’ouverture pénienne ;
  • la présence de sang dans le sperme et/ou l’urine ;
  • des écoulements du pénis.

Symptômes chez la femme

Au nombre des signes d’urétrite chez la femme figurent :

  • des envies plus fréquentes d’uriner ;
  • un inconfort durant la miction ;
  • des douleurs dans la région abdominale ;
  • une température corporelle élevée ;
  • des frissons ;
  • un besoin plus urgent d’uriner ;
  • des pertes vaginales anormales.

Il n’est pas rare qu’une personne atteinte d’urétrite ne présente pas de symptômes apparents. C’est particulièrement vrai chez les femmes. Chez l’homme, les symptômes peuvent être silencieux lorsque l’urétrite est le résultat d’une chlamydiose ou, occasionnellement, d’une trichomonase.

En cas d’infection par une MST, il est donc important de vous soumettre à un dépistage.

Diagnostic et traitement

Diagnostic et traitement

Le médecin commence, d’ordinaire, par interroger le patient au sujet de ses symptômes. Il est probable qu’il commencera, dans le cadre de son processus de diagnostic, par examiner la région génitale.

Il est possible qu’il prescrive des examens pour analyser un échantillon d’urine et/ou procède à un prélèvement dans l’urètre et/ou la région vaginale. En cas de suspicion d’une MST spécifique, il est possible qu’un examen permette au médecin de confirmer ou d’exclure ce diagnostic potentiel.

Traitement

L’urétrite peut, d’ordinaire, être traitée par antibiotiques ou agents antiviraux. La tétracycline, la doxycycline, l’érythromycine et l’ofloxacine figurent au nombre des médicaments couramment employés pour traiter l’urétrite.

Lorsque la cause est une MST, il est vital, pour éviter une nouvelle infection, que tous les partenaires du patient soient soumis à un dépistage et, le cas échéant, également traités.

Pratiques sexuelles sans risque

Pratiques sexuelles sans risque

Nombre des bactéries causes d’urétrite peuvent être transmises à l’occasion de rapports sexuels. Une protection adéquate lors des rapports sexuels constitue donc une mesure préventive importante. Les astuces ci-après peuvent contribuer à réduire votre risque :

  • éviter d’avoir des rapports sexuels avec des partenaires multiples ;
  • utiliser des préservatifs lors de tous les rapports sexuels ;
  • se soumettre à des dépistages réguliers.
  • Protéger autrui. Lorsque vous apprenez que vous êtes atteint(e) d’une MST, informez les autres personnes susceptibles d’être également infectées.

Prévention

Il existe, en dehors de pratiques sexuelles plus sûres, d’autres manières de protéger la santé des voies urinaires. Elles peuvent réduire le risque d’urétrite et d’autres pathologies qui affectent cette région du corps. Il peut, par exemple, être utile :

  • de boire beaucoup de liquide ;
  • d’uriner peu après des rapports sexuels ;
  • d’éviter les aliments acides ;
  • d’éviter l’exposition aux spermicides (en particulier si vous savez déjà qu’ils ont un effet irritant sur votre urètre).

Complications

Un traitement médicamenteux adéquat permet souvent de guérir une urétrite. En l’absence de traitement néanmoins, les effets peuvent être durables et relativement graves. D’une part, l’infection peut gagner d’autres régions des voies urinaires, telles que les uretères, les reins et la vessie.

En outre, les MST fréquemment à l’origine de la condition peuvent, au fil du temps, porter atteinte au système reproductif. Il arrive même qu’elles soient cause d’infertilité. Il est donc important d’informer dès que possible votre médecin des symptômes d’urétrite.

Related posts

Pourquoi acheter du CBD ?

Journal

Le comparateur en ligne pour les mutuelles est toujours indispensable

Journal

Urticaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene