Image default
Bébé et Enfants

Guide sur l’alimentation de bébé depuis la naissance jusqu’à 7 mois

Vous allez bientôt donner vie à votre bébé et vous vous posez une tonne de questions sur son alimentation. Cela est tout à fait logique, surtout si c’est votre premier enfant. Mais pas de panique. Pour vous aider à comprendre l’alimentation de bébé à la naissance jusqu’à son septième mois, cet article vous dit tout.

Comprendre l’alimentation de son petit bout de chou à la naissance

À la naissance, il n’y a rien de mieux que de nourrir votre enfant avec le lait maternel. Frais, celui-ci contient tout ce dont bébé a besoin pour bien grandir. Protéines, sels minéraux, vitamines et graisses, tout y est. Ces éléments assurent une croissance optimum au cerveau et au corps de votre enfant. Mais encore, ces apports renforcent ses défenses immunitaires. Ainsi, le marmot aura moins de risque de tomber malade. Il est important de souligner que la flore intestinale des bébés allaités est différente de celle des nouveau-nés nourris au biberon. Celle-ci est nettement plus riche en bifidobactéries et en lactobacilles. Ces bactéries jouent un rôle primordial dans les fonctions métaboliques, neurologiques, immunitaires et digestives du petit. Côté pratique, vous pouvez donner le sein à votre marmot à la demande. Puisque chaque nouveau-né est différent, le nombre de tétés peut varier entre 7, 8 ou 9 fois par jour.

Par ailleurs, en raison de souci de santé, il se peut que vous ne puissiez pas allaiter votre enfant. Le lait infantile de 1er âge est dans ce cas l’alternative appropriée pour votre bébé. Vous pouvez lui donner celui-ci jusqu’à la diversification alimentaire (vers 4-6 mois). Cette préparation pour nourrisson de haute qualité est spécifiquement élaborée pour se rapprocher au maximum du lait maternel. Celle-ci couvre la totalité des besoins nutritionnels du bébé. Le lait 1er âge renferme des vitamines, des protéines et des graisses. Pour les mamans quelque peu sceptiques, sachez que les laits infantiles sont fabriqués de façon très contrôlée.

Tout ce qu’il faut savoir sur l’alimentation d’un bébé de quatre mois

Enfin, votre bébé fête ses quatre mois. À ce stade de croissance, il est grand temps de commencer la diversification alimentaire. Vous pouvez déjà faire découvrir à votre enfant quelques nouvelles saveurs. À quatre mois, la diversification alimentaire peut être amorcée de manière progressive. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’à cette phase, le lait maternel ou infantile reste l’aliment principal du bébé. Contrairement à l’allaitement à la demande, au quatrième mois, vous pouvez décider du nombre de tétés par jour. Mettez en place des horaires précis afin d’habituer votre bout de chou à ce nouveau rythme. Vous pouvez les espacer le matin et la nuit avant qu’il ne rejoigne son matelas enfant.

À ce stade, vous pouvez intégrer en douceur de nouveaux aliments, et ce, en quantité modérée. Les premiers aliments communément introduits sont les céréales 1er âge sans gluten. Vous êtes aussi libres de lui donner une purée de légumes. Toutefois, ne lui donnez qu’un seul légume à la fois. Cela permettra au petit trésor de découvrir pleinement chaque saveur. Changez-en quotidiennement. Après une quinzaine de jours, commencez par lui donner des fruits.

NB : Ne commencez surtout pas la diversification alimentaire avant le quatrième mois. Si le tube digestif du bébé y est assez mature, ses reins ne le sont pas encore. Il faut donc limiter la consommation de sels minéraux et de protéines avant cet âge. Il est à souligner qu’une diversification alimentaire trop précoce entraîne la survenue des allergies.

Plus de détails sur l’alimentation d’un bébé de sept mois

Déjà sept mois ! Votre petit trésor continue avec brio sa croissance et sa diversification alimentaire. À ce stade de sa vie, le bébé commence à mastiquer. Il peut ainsi essayer des aliments solides, et ce bien sûr, en petite taille. Toutefois, veillez à bien les choisir. Il est possible qu’à 7 mois votre enfant garde toujours ses réflexes d’extrusion. Par peur de s’étouffer, il peut rejeter l’aliment solide que vous lui donnez. Allez donc en douceur.

À partir de sept mois, le petit ange commence à avoir ses préférences alimentaires. Vous pouvez donc continuer la découverte des aliments. À ce stade, pensez à assaisonner ses repas avec du beurre frais, mais également d’huiles d’olives ou d’arachide. Néanmoins, abstenez-vous en cas d’allergies ou d’intolérances dans la famille. Vous êtes aussi libres de donner à votre enfant de la viande de bœuf, de veau et du poulet. Vous pouvez également commencer à lui donner des laitages comme les yaourts.

Related posts

Trouver une place en crèche à Paris

Journal

Quel modèle de poussette offrir à son bébé ?

Claude

Parents de jumeaux : comment surveiller ses enfants ?

Odile