Image default
Vie Pratique

Overdose d’alcool : définition, cause, symptômes, traitement

L’alcool est une drogue qui affecte le système nerveux central. Il est classé comme dépresseur étant donné qu’il ralentit la parole, le mouvement et le temps de réaction. La plupart des gens consomment de l’alcool parce qu’il a un effet relaxant et parce que le fait de boire peut-être une expérience sociale. Toutefois, si vous consommez de grandes quantités d’alcool de façon régulière, cela peut entraîner des complications de santé importantes.

L’un des problèmes de santé grave qui peuvent résulter d’une consommation excessive d’alcool est l’overdose d’alcool, ou empoisonnement par l’alcool. Une overdose d’alcool peut survenir quand vous buvez trop d’alcool à la fois. Chez la plupart des gens, la consommation de 21 boissons dans une période de six heures peut entraîner une overdose d’alcool.

Si quelqu’un que vous connaissez est en train de faire une overdose d’alcool, prévenez les secours d’urgence. Il s’agit d’une affection potentiellement mortelle.

Causes

Une overdose d’alcool survient lorsque la quantité d’alcool dans votre corps augmente rapidement au cours d’une courte période. Cela peut intervenir suite à la consommation d’une quantité d’alcool supérieure à ce que votre corps peut traiter.

En général, le corps peut traiter en toute sécurité 30 ml d’alcool par heure. Si vous buvez plus que cela, cette surconsommation peut faire que votre corps arrête de fonctionner correctement.

L’alcool inhibe le système nerveux, si bien que vous pouvez connaître des complications graves si vous buvez de l’alcool à un rythme supérieur à ce que votre foie peut traiter (Clinique Mayo, 2010). Notamment :

  • ralentissement ou arrêt de la respiration, de la fréquence cardiaque, et du réflexe pharyngé, qui sont tous contrôlés par le système nerveux ;
  • arrêt cardiaque suite à une baisse de la température du corps, ou hyporthermie ;
  • crise d’épilepsie suite à une hypoglycémie.

Risques

Divers facteurs de risque peuvent augmenter vos chances de connaître une overdose d’alcool. Les risques suivants font partie des risques les plus courants.

Âge

Les jeunes adultes ont plus de chances de boire à l’excès, ce qui peut entraîner une overdose alcool.

Sexe

Les hommes sont plus susceptibles que les femmes de boire beaucoup, ce qui entraîne un risque plus élevé d’overdose d’alcool.

Taille corporelle

Votre taille et votre poids vont déterminer à quelle vitesse votre corps peut absorber l’alcool. Les personnes avec un corps mince absorbent l’alcool plus rapidement.

Tolérance

Si vous avez une tolérance élevée à l’alcool ou si vous buvez rapidement en jouant à des jeux d’alcool, vous pouvez connaître un empoisonnement par l’alcool.

Ivresse expresse

Les personnes qui se livrent à l’ ivresse expresse (qui boivent plus de cinq boissons en une heure) sont également à risque d’overdose d’alcool.

Autres affections médicales

Si vous souffrez d’autres affections médicales, telles que le diabète, vous vous exposez à un risque plus élevé d’overdose d’alcool.

Consommation de drogue

Si vous combinez l’alcool et les drogues, il est possible que vous ne ressentiez pas les effets de l’alcool. Ceci peut vous pousser à boire davantage.

Symptômes

L’overdose d’alcool intervient lorsqu’une personne a consommé trop d’alcool. Dans ce cas, les symptômes peuvent inclure :

  • changements dans l’état mental, y compris confusion ;
  • vomissements ;
  • crises d’épilepsie ;
  • respiration lente ou irrégulière ;
  • peau pâle ou bleue ;
  • baisse de la température du corps (hypothermie) ;
  • évanouissement (perte de conscience).

Il est important de noter que ces symptômes ne sont pas nécessairement tous présents en cas d’empoisonnement par l’alcool. Si la respiration d’une personne a ralenti à moins de huit inspirations par minute ou si la personne ne peut se réveiller, vous devez appeler les urgences médicales.

Si vous soupçonnez une overdose d’alcool et que la victime est inconsciente, ne laissez pas la personne seule. Assurez-vous de placer la personne sur le côté.

Une overdose d’alcool peut supprimer le réflexe pharyngé chez une personne. Celle-ci peut s’étrangler, voire mourir, si elle vomit en étant inconsciente et si elle est allongée sur le dos. Si le vomi est inhalé dans les poumons, cela peut entraîner l’arrêt respiratoire de la personne.

Vous devez rester avec la personne inconsciente jusqu’à l’arrivée du personnel médical d’urgence.

Diagnostic

Si vous faites une overdose d’alcool, votre médecin vous examinera et vous posera des questions sur vos habitudes de consommation d’alcool et vos antécédents de santé. Il est possible que votre médecin vous fasse subir d’autres tests. Cela peut inclure des analyses de sang (pour déterminer l’alcool dans votre sang et vos taux de glucose) et des analyses d’urine. L’overdose d’alcool peut endommager le pancréas, qui digère les aliments et surveille les taux de glucose dans le sang. Une hypoglycémie est un indicateur d’empoisonnement par l’alcool.

Traitement

Une overdose d’alcool est généralement traitée en salle d’urgence. Votre médecin surveillera vos signes vitaux, y compris votre fréquence cardiaque, votre tension artérielle et votre température. Si vous développez des symptômes plus graves tels qu’une crise d’épilepsie, votre médecin pourra avoir besoin de vous donner des traitements supplémentaires. Notamment :

  • fluides ou médicaments par une veine (en intraveineuse) ;
  • supplémentation en oxygène fournie par le biais d’un masque ou d’un tube inséré dans le nez ;
  • nutriments, tels que thiamine ou glucose, pour empêcher les complications supplémentaires d’empoisonnement par l’alcool telles que lésions cérébrales.

Long terme

Si vous faites une overdose d’alcool, votre pronostic dépendra de la sévérité de votre état et de la rapidité avec laquelle vous obtenez un traitement.

Le traitement rapide de l’overdose d’alcool peut aider à prévenir les problèmes de santé mortels. Toutefois, une overdose d’alcool grave peut provoquer des crises d’épilepsie, ce qui peut entraîner des lésions cérébrales si l’oxygène ne parvient pas au cerveau. Ces lésions peuvent être permanentes.

Si vous survivez à une overdose d’alcool sans ces complications, votre pronostic à long terme sera très bon.

Prévention

Une overdose d’alcool peut être évitée. Si vous voulez prévenir une overdose d’alcool, prenez les mesures suivantes :

  • Limitez votre consommation d’alcool ou abstenez-vous de boire de l’alcool complètement.
  • Évitez de boire à jeun.
  • Cherchez de l’aide pour les problèmes d’alcoolisme, tels que la dépendance.

Related posts

Prendre soin de ses pieds est primordial !

Journal

3 produits cosmétiques incontournables à avoir dans votre salle de bain

Journal

Comment contacter un médecin de garde proche de chez moi ?

Journal