Image default
Vie Pratique

La collecte des déchets médicaux est très stricte

Que ce soient des hôpitaux publics, des cliniques privées ou un autre établissement de soins, les collectes des déchets médicaux sont particulièrement encadrées. Ces déchets contiennent des micro-organismes, des toxines pouvant contaminer les personnes ayant un contact direct ou non, d’où la nécessité de les éliminer de façon sécurisée.

Comment bien collecter tous les déchets médicaux ?

Les DASRI sont issus des soins de la médecine humaine et vétérinaire. Leur collecte et leur traitement sont très encadrés. Leur manipulation ainsi que leur élimination peuvent clairement présenter un risque. Pour la santé des patients, du personnel soignant et des agents chargés de leur collecte, leur gestion est très réglementée comme vous pouvez le constater sur ce site. On distingue plusieurs sortes de déchets médicaux : les mous comme les compresses, les pansements, les gants, les perforants comme les aiguilles, les cathéters, les rasoirs ainsi que les déchets liquides comme les prélèvements sanguins. Les déchets concernent de nombreuses professions, les médecins généralistes, les infirmières libérales, les dentistes, les sages-femmes, les vétérinaires, les laboratoires, les tatoueurs, les podologues, les éleveurs, les patients pour certains auto-traitements.

  • Selon la nature et la quantité des déchets, les conteneurs sont différents.
  • On peut trouver des poubelles, des sacs, des cartons, des boîtes.
  • Les grands formats sont particulièrement adaptés aux établissements qui produisent énormément de déchets médicaux.

Les infirmières à domicile peuvent opter pour des contenants plus petits. Pour limiter les risques d’accident, les conteneurs sont munis d’un système d’ouverture spécifique. Les déchets médicaux doivent être manipulés avec le plus grand soin. Ils doivent être jetés dans des contenants adaptés à leur nature et jamais dans une poubelle traditionnelle. Ils sont ensuite collectés par des entreprises spécialisées qui vont les traiter en respectant les normes en vigueur très strictes. Les déchets médicaux sont acheminés vers des incinérateurs producteurs d’énergie dans le respect de toutes les réglementations.

Related posts

4 conseils pour obtenir son indemnisation en cas d’accident

administrateur

Quelles solutions contre les punaises de lit ?

Journal

Comment la greffe de cheveux s’est-elle démocratisée en France ?

Journal